JMTR 2013 : Reportage du journal télévisé de l'ORTB

La Journée Mondiale du Tourisme Responsable a eu lieu le samedi 1er juin sur l'île d'Agonvé. Voici le reportage réalisé par l'ORTB et diffusé dans le journal télévisé (à la 35ème minute). Cette journée coïncidant avec la journée de l'arbre, une centaine d'arbres (manguiers, eucalyptus, colatiers, etc...) ont été plantés sur l'île à cette occasion.

Article de l'Agence Bénin Presse

 

ZOU-COLLINES/TOURISME : La 7ème journée mondiale du tourisme célébrée sur l'île d'Agonvè

Agonvè (Zagnanado), 02 Juin (ABP) - La Fédération béninoise des organisations du tourisme responsable et solidaire (FBO-TRS) a organisé, samedi à l’école primaire publique d’Agonvè, dans la commune de Zagnanado, la 7ème journée mondiale du tourisme, placée sous le thème « les îles, laboratoire du tourisme durable », en présence du directeur de cabinet du ministère de la Culture, de l’Alphabétisation, de l’Artisanat et du Tourisme, Michel Nahouan et du préfet du Zou et des Collines, Armand Maurice Nouatin.

L’île d’Agonvè, petite étendue de terre de plus de 200 hectares entourée du lac Azili, qui abrite 3.500 habitants, est reconnue par la mairie de Zagnanado comme une richesse naturelle à valoriser. De nombreuses initiatives ont été mises en œuvre pour l’amélioration des conditions de vie de la population par une organisation membre de la FBO-TRS, CIDEV-ONG qui, à travers son initiative de développement de l’écotourisme sur l’île, a su mettre en valeur le patrimoine naturel et culturel du milieu menacé de disparition. Le directeur exécutif de ladite ONG, Dieu-Donné Konnon, a saisi l’occasion pour appeler le public qui a convergé vers l’île d’Agonvè, à travers sa communication sur le thème «les îles, laboratoire de tourisme durable », à réfléchir pour pérenniser les actions qui y sont entreprises.

Le chef du village d’Agonvè, Irené Dossou, a remercié l’ONG CIDEV qui a contribué à la promotion de l’écotourisme dans la localité par la construction entre autres, de hangar d’accueil des touristes, d’un mirador et d’un mini-musée d’éducation environnementale, de même qu’elle a reboisé la forêt Tévèzoun, matérialisé les sites touristiques, formé les éco-guides et les femmes restauratrices, mis en place le comité de gestion des ressources naturelles et créé une réserve biologique sur l’île. M. Dossou n’a pas manqué de remercié aussi les autorités communales qui ont soutenu ces initiatives et qui ont réfectionné la voie Kpédékpo-Houéti menant audit village et reboisé sa bordure. Le chef du village a plaidé pour que l’école primaire publique d’Agonvè, créée depuis 1966 et qui n’a aucune salle de classe  réglementaire soit réhabilitée. Aussi, dans le cadre du développement de l’écotourisme, a-t-il demandé, au nom du comité de gestion du centre de promotion de l’écotourisme sur le lac Azili Miwakpon, au ministre en charge du Tourisme, une barque spéciale pour conduire les éco touristes et la construction de latrines sur l’île, avant d’attirer l’attention du directeur de cabinet, Michel Nahouan, sur la nécessité de la création du village écologique d’Agonvè pour permettre le désengorgement de l’île pour le bonheur de la communauté.
Le président de la FBO-TRS, Sébastien Essou, a indiqué que le choix d’Agonvè a été retenu par sa structure pour abriter la célébration de cette 7ème journée mondiale du tourisme en soutien à leur membre du CIDEV-ONG et a appelé les populations à prendre à bras le corps ce patrimoine « qu’elles doivent nécessairement sauvegarder » et à tout mettre en œuvre pour hisser très haut le site sur lequel seront drainés des touristes internationaux.
Pour le maire de Zagnanado, Symphorien Misségbétché, toutes les actions auxquelles l’exécutif communal a pris part prouvent la place de choix qu’occupe le tourisme dans le plan de développement communal.  Convaincu que des activités touristiques bien encadrées peuvent être le levier du développement des territoires visités, le maire Symphorien Misségbétché a demandé aux autorités à divers niveaux présentes à la célébration de militer à leurs côtés afin que les jours à venir, l’île d’Agonvè puisse être consacrée par un arrêté ministériel afin de sécuriser le statut de ce précieux atout pour le développement touristique de sa commune et pour la promotion des richesses naturelles et culturelles de Zagnanado.
«L’arbre et rien que l’arbre », a demandé aux communautés de cette localité le préfet Armand Maurice Nouatin pour qui, la célébration de la 7ème journée mondiale du tourisme cadre bien avec celle de la journée de l’arbre.
En lançant officiellement la 7ème journée mondiale du tourisme, le directeur de cabinet du ministère en charge du Tourisme, Michel Nahouan, a appelé les autorités à divers niveaux et les opérateurs publics et privés du secteur au devoir d’amélioration de l’utilisation qu’ils font de nos îles, en les intégrant davantage dans les politiques et plans de développement, les exhortant à mener cette réflexion, sans perdre de vue la mise en œuvre, dans les îles, d’un développement touristique qui allie préservation de l’environnement, maintien et valorisation de l’identité insulaire et retombées économiques locales d’ici 20 à 30 ans.
Les autorités et la communauté ont mis en terre des plants de gmélina, de cailcédrat et de teck au niveau de l’école primaire publique d’Agonvè où ils ont visité sur le site des installations d’écotourisme, les stands et le mini-musée avant de monter dans des barques motorisées pour visiter l’île et ses 3.500 habitants.

ABP/GT/TB

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Mohamed (mercredi, 17 juillet 2013 16:18)

    Bravo! à la Fédération
    Merci à son équipe dirigeante.